La Fondation Lazard Frères Gestion soutient les recherches scientifiques des élèves restaurateurs du patrimoine de l’Inp

Une nouvelle action en faveur du patrimoine culturel, historique et artistique.

Paris, le 15 mars 2021 –. En septembre 2020, Lazard Frères Gestion a créé une Fondation afin d’organiser sur le long terme ses actions de mécénat. Abritée par l’Institut de France, la Fondation Lazard Frères Gestion a pour objet la valorisation du patrimoine matériel par la restauration et la mise en valeur d’œuvres ainsi que la valorisation du patrimoine immatériel par l’éducation et la recherche.

Aujourd’hui, la Fondation Lazard Frères Gestion-Institut de France s’engage aux côtés de l’Institut national du patrimoine (Inp), un acteur incontournable de la recherche sur les questions liées au patrimoine, dont les valeurs « Préserver et transmettre » font écho à celles de la Fondation.

L’Institut national du patrimoine est l’établissement d’enseignement supérieur du ministère de la Culture spécialisé dans la formation des professionnels du patrimoine. Originalité en Europe, il regroupe la formation à deux métiers complémentaires, celui de conservateur du patrimoine et celui de restaurateur du patrimoine. Chaque année, l’Inp sélectionne environ 50 élèves conservateurs et seulement 20 élèves restaurateurs. La Fondation Lazard Frères Gestion a précisément choisi de soutenir le travail mené par ces élèves restaurateurs au cours de leur cinquième et dernière année de formation, qui s’achève par la restauration d’une œuvre et la rédaction d’un mémoire de recherche.

La réalisation du mémoire de fin d’études sur l’œuvre choisie par chacun d’entre eux vient couronner une année entière d’investissement et de recherche. Parmi les dossiers présentés par les élèves restaurateurs, la Fondation en a sélectionné quatre. Dès cette année, les lauréats bénéficient de l’attribution d’une bourse pour accomplir leurs travaux dont les résultats seront présentés au public au cours des soutenances qui se dérouleront en septembre prochain à l’auditorium de la galerie Colbert.

 

Il s’agit de :

–    Diane Marchioni qui restaure une Vierge de douleur, peinture sur bois, présumée XVe siècle, œuvre conservée au musée Jacquemart-André : https://www.youtube.com/watch?v=oFDwsfxVh2o&feature=youtu.be

 

–    Margaux Rabiller qui restaure une Nature morte, peinture sur carton, XXe siècle, conservée à la Maison Agutte-Sembat de Bonnières-sur-Seine : https://www.youtube.com/watch?v=ywJ_y1FlHw0

 

–    Aurélie Gérard qui restaure un Christ de Pontrieux, sculpture en bois polychromé du XVIIIe siècle provenant de l’Église de Pontrieux (Côtes-d’Armor) : https://www.youtube.com/watch?v=Jd_4EVNaIK0&feature=youtu.be

 

–    Étienne de Sauvage qui restaure un coffret du XVIIe siècle issu des collections du musée des Arts décoratifs de Paris : https://www.youtube.com/watch?v=IwwVJVhQb08&feature=youtu.be

 


-- PDF --