Israël : des premiers résultats porteurs d’espoir pour le reste du monde

Graphique de la semaine

Le rythme très rapide de vaccination en Israël fait de ce pays un laboratoire du retour à la normale. Depuis la première injection, le 20 décembre, plus de 40% de la population a reçu au moins une dose de vaccin et cette proportion monte à 90% chez les plus de 60 ans (75% de la classe d’âge avait déjà reçu au moins une dose de vaccin le 7 janvier). C’est désormais plus de 25% de la population israélienne qui est pleinement vaccinée et environ 80% des plus de 60 ans.

Dans ce contexte, il est intéressant de surveiller l’évolution de la situation épidémique en Israël pour vérifier l’efficacité des vaccins de manière empirique et détecter un schéma qui pourrait éventuellement se répéter dans le reste du monde.

Notre analyse

Un pic semble avoir été passé sur les nouveaux cas et les nouveaux décès mais il est difficile d’établir un lien de causalité entre les vaccins et cette amélioration dans la mesure où un troisième confinement a été mis en place le 8 janvier.

Pour distinguer l’impact du confinement de celui des vaccins, des chercheurs* ont d’abord comparé l’évolution des hospitalisations chez les plus 60 ans avec le reste de la population, les premiers ayant été priorisés pour recevoir le vaccin. Ils ont ensuite étudié l’évolution de ces données entre les différentes villes, certaines ayant reçu les vaccins plus rapidement que d’autres. Puis ils ont comparé ces résultats avec le précédent confinement.

Ils observent au niveau national un recul d’environ 40% des nouvelles hospitalisations chez les plus de 60 ans par rapport au pic de mi-janvier alors que celles-ci ont augmenté de près de 15% dans le reste de la population. La divergence est encore plus forte entre les villes où la vaccination a été précoce et celles où elle a été tardive. De tels découplages n’avaient pas été observés lors du second confinement.

Globalement, les premiers résultats qui nous viennent d’Israël sont porteurs d’espoir pour le reste du monde et l’économie.

 

*Hagai Rossman, Smadar Shilo, Tomer Meir,  Malka Gorfine, Uri Shalit, Eran Segal (2021). Patterns of COVID-19 pandemic dynamics following deployment of a broad national immunization program. https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.02.08.21251325v1

Voir aussi : https://lazardfreresgestion-tribune.fr/pib-du-quatrieme-trimestre-linvestissement-bien-oriente/

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 11 février 2021 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS. LAZARD FRERES GESTION – S.A.S au capital de 14.487.500€ – 352 213 599 RCS Paris 25, RUE DE COURCELLES – 75008 PARIS


-- PDF --