États-Unis : coup de faiblesse sans doute passager de la consommation des ménages

GRAPHIQUE DE LA SEMAINE | États-Unis : coup de faiblesse sans doute passager de la consommation des ménages

La consommation des ménages s’est contractée pour le deuxième mois consécutif, avec une baisse de 0,1% en février. En conséquence, l’acquis de croissance pour la consommation au premier trimestre n’est plus que de 0,3%, ce qui devrait donc amener les chiffres du PIB à être également décevants. Cela fait maintenant plusieurs années que la croissance déçoit en début d’année…

Notre analyse

Les problèmes de dessaisonalisation expliquent peut-être une partie de la faiblesse, mais dans une note récente(1), un économiste de la Réserve Fédérale de Cleveland montre que la tendance bien réelle à avoir des chiffres moins bons au premier trimestre concerne davantage les autres postes de la demande.

Le plus probable est donc qu’il s’agisse d’un coup de faiblesse passager lié à différents chocs spécifiques, comme une correction en janvier des ventes de voitures après un mois de décembre très fort, ou la baisse des dépenses énergétiques liées aux logements. En effet, les revenus disponibles des ménages ont accéléré sur les derniers mois, notamment grâce aux revenus salariaux. La croissance sur un an des revenus disponibles est la plus élevée sur les deux dernières années. En conséquence, le taux d’épargne a bondi de 5,2% à 5,6% en l’espace de deux mois. Par ailleurs, la confiance des ménages reste très bien orientée, comme l’a montré le chiffre du Conference Board publié la semaine dernière, au plus haut depuis 2000.

(1) Lingering Residual Seasonality in GDP Growth, Kurt G. Lunsford, Federal Reserve Bank of Cleveland Economic commentary 2017-06.

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 3 avril 2017 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS


-- PDF --


Published by

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée