Zone euro : une baisse de chômage qui se généralise

GRAPHIQUE DE LA SEMAINE | Zone euro : une baisse de chômage qui se généralise

Le taux de chômage dans la zone euro a poursuivi sa baisse pour atteindre 8,7% en novembre dernier. Il s’agit du niveau le plus bas depuis début 2009. Il se rapproche du niveau moyen de la période 2000-2009. La baisse de 1,1 point sur un an constitue le mouvement le plus rapide depuis plus de vingt ans. A ce rythme, le taux de chômage de la zone euro pourrait retrouver son point bas du cycle passé (7,3% début 2008) courant 2019.

NOTRE ANALYSE

Cette évolution recouvre des réalités très différentes pour les différents pays. La bonne nouvelle est que le chômage baisse maintenant dans tous les pays de la zone euro, y compris dans un pays comme l’Italie où il semblait rester élevé. L’Allemagne, où le taux de chômage est au plus bas depuis le début des années 80, ne contribue que de 0,1pt sur le 1,1pt de baisse pour l’ensemble de la zone.

Les pays qui ont été touchés par la crise de la zone euro voient la prévalence du chômage diminuer rapidement, même si les niveaux actuels restent relativement plus élevés que les niveaux moyens d’avant la crise financière de 2008-2009. Au rythme actuel, l’Irlande et le Portugal devraient bientôt effacer l’impact des deux récessions de 2008-2009 et de 2011-2013. En revanche, Chypre, l’Espagne, l’Italie et a fortiori la Grèce ont besoin d’encore plusieurs années pour cela.

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 18 janvier 2018 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.


-- PDF --


Published by

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée