Zone euro : des signes de stabilisation de l’activité

Par Julien-Pierre Nouen le

Graphique de la semaine

Après cinq mois consécutifs de baisse, le PMI composite de la zone euro est passé de 51,0 à 51,9 en février. Cette amélioration masque toutefois des divergences sectorielles importantes. Le PMI manufacturier a continué de se dégrader pour atteindre son plus bas niveau depuis juin 2013 à 49,3 alors que le PMI des services est remonté à 52,8 après deux mois de stabilité. A ce niveau, le PMI composite est cohérent avec un rythme de croissance dans la zone euro légèrement supérieur à 1% au T1 2019 après +0,9% au T4 2018.

NOTRE ANALYSE

Les enquêtes PMI suggèrent que la faible croissance de la zone euro au T4 2018 pourrait se prolonger au T1 2019 sans toutefois signaler une dégradation. Ce rythme de croissance décevant amène mécaniquement une révision en baisse des prévisions de croissance annuelle de la plupart des institutions mais la dynamique devrait s’améliorer dans les prochains trimestres.

En effet, un certain nombre de facteurs exogènes qui ont pesé sur la croissance de la zone euro (perturbations du secteur automobile, incertitude politique en Italie…) se résorbent. D’autre part, l’accélération des salaires et la baisse du prix du pétrole vont redonner du pouvoir d’achat aux ménages et la politique budgétaire va être plus favorable. Le lancement par la BCE de nouvelles opérations de refinancement à plus long terme ciblées, à partir de septembre 2019, pourrait apporter un soutien supplémentaire à l’activité.

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 7 mars 2019 et est susceptible de changer.

 

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.

Sur le même sujet, découvrez les articles suivants :

États-Unis : le potentiel de rebond du taux de participation* limité par la démographie ?

Graphique de la semaine Si les commentaires ont surtout retenu le ...Lire la suite

Chine : priorité à la croissance

Graphique de la semaine En janvier, les données de crédit chinoises ...Lire la suite

Espagne : la perspective de nouvelles élections laisse les marchés de marbre

Graphique de la semaine L’échec du gouvernement de Pedro Sanchez (PSOE) ...Lire la suite