Royaume-Uni : une croissance affaiblie par l’incertitude

LE GRAPHIQUE DE LA SEMAINE

Le chancelier de l’échiquier Philip Hammond vient de présenter les dernières prévisions macroéconomiques du Trésor dans le cadre de son actualisation budgétaire de printemps. Après avoir été de 1,7% en 2017, elle devrait s’établir à 1,5% en 2018 puis à 1,3% en 2019. Les premières données pour 2018 semblent cohérentes avec ce ralentissement. L’estimation mensuelle de la croissance par l’institut NIESR s’est effectivement dégradée après le rebond observé sur la deuxième partie de l’année passée.

 

NOTRE ANALYSE

Les effets du vote britannique en faveur d’une sortie de l’Union européenne se font sentir dans la durée et ont amené un ralentissement tendanciel de la croissance par rapport au rythme supérieur à 2,0% qui prévalait avant la mi-2016.

La baisse de la devise avait amené une nette augmentation des prix à l’importation qui a contribué à porter l’inflation à un niveau élevé (+2,7% en janvier). Avec des salaires qui n’ont pas particulièrement accéléré, même si les tout derniers chiffres sont mieux orientés, la consommation est donc sous pression comme en témoignent les ventes au détail. La stabilisation de la devise depuis près d’un an (taux de change effectif réel en hausse de 2,6% sur un an) devrait permettre un ralentissement de l’inflation, mais il n’est pas sûr que la consommation reparte fortement, les ménages ayant déjà nettement réduit leur taux d’épargne.

Les négociations entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne vont maintenant porter sur la relation commerciale qui prévaudra après la sortie effective du pays. Ceci aura un impact très fort sur l’attractivité du pays et sur l’investissement. Alors que l’investissement des entreprises progressait d’environ 5% par an jusqu’en 2015, sa croissance n’est plus que de 2% signe de l’attentisme des entreprises.

L’incertitude liée aux négociations devrait continuer de peser durablement sur la croissance britannique, qui ne profite pas de l’amélioration de la conjoncture mondiale.

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 16 mars 2018 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.


-- PDF --


Published by

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée