Restauration d’une toile hors norme de Pierre Dulin

L’Établissement de l’Hôtel royal des Invalides, huile sur toile de Pierre Dulin d’une superficie de plus de 20m², est actuellement restaurée à l’Hôtel des Invalides grâce au soutien de la Fondation Lazard Frères Gestion-Institut de France par l’intermédiaire de la Sauvegarde de l’Art Français. Cette restauration prendra fin en mars 2021.

Une œuvre aux dimensions spectaculaires

Entre 1710 et 1715, Pierre Dulin peint L’Établissement de l’Hôtel royal des Invalides. La scène représente Louis XIV (1638-1715), à qui sont présentés les plans du futur Hôtel des Invalides. Le ministre de la Guerre Louvois (1641-1691) se tient au centre de la toile et tend la main pour présenter au roi le travail des architectes Bruand et Hardouin-Mansart, qui sont quant à eux présents en perruque aux côtés du souverain. L’arrière-plan, volontairement anachronique et symbolique, représente l’Hôtel des Invalides dont la construction est déjà presque terminée. La partie droite de l’œuvre montre quant à elle l’accueil des premiers invalides de guerre au sein du bâtiment.

Dulin représente donc plusieurs événements sur cette peinture, chronologiquement situés entre l’ordonnance de la construction du bâtiment en 1670 et l’accueil des premiers blessés et anciens soldats en 1674.

L’œuvre est un « carton de tapisserie » et sert initialement de modèle à la manufacture des Gobelins, spécialisée dans les activités de tissage. De nos jours, on retrouve ainsi une tapisserie au motif identique dans les collections du château de Versailles. Le carton de tapisserie constitue quant à lui une remarquable œuvre d’art aux dimensions spectaculaires. Haute de 3,5 mètres et large de 5,8 mètres, cette œuvre hors normes constitue une peinture majestueuse de presque 21 mètres carrés.

© Paris – Musée de l’Armée / Anne-Sylvaine Marre-Noël.

Une restauration pour les 350 ans de l’Hôtel des Invalides

A l’occasion des 350 ans de l’édit royal de Louis XIV ordonnant la construction de l’Hôtel des Invalides, La Fondation Lazard Frères Gestion-Institut de France a choisi de financer la restauration de cette œuvre symbolisant la naissance du bâtiment. Les restaurateurs doivent intervenir à plusieurs niveaux : la toile souffre de l’opacification de son vernis, mais également de craquelures, d’oxydations et de déformations du support entraînant une dégradation de la couche picturale.

Eu égard à la taille inhabituelle de la toile, les restaurateurs doivent également rivaliser d’ingénierie pour être en mesure de redonner à cette œuvre son aspect initial. L’atelier de restauration, installé sous le Dôme des Invalides, impressionne par son élaboration : un échafaudage a été assemblé face à la toile pour permettre aux restaurateurs d’accéder à toute la surface du tableau. L’atelier est ouvert au public et permet aux visiteurs de découvrir ce chantier singulier, qui dépend du musée de l’armée des Invalides. L’ouverture des musées au public reste conditionnée par les consignes gouvernementales dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

La restauration a débuté en juillet 2020 et se déroulera jusqu’en mars 2021. Six personnes s’affairent actuellement sur ce projet pour redonner à l’œuvre sa splendeur d’antan. A l’issue de sa restauration, la toile de Pierre Dulin pourra de nouveau être pleinement admirée dans l’église du Dôme des Invalides où le tableau avait déjà été exposé de 1993 à 2008.

© Paris – Musée de l’Armée / Anne-Sylvaine Marre-Noël.

 

 

Pour en savoir plus sur le projet de restauration : https://www.youtube.com/watch?v=FBYIER8sNx8

 

Voir aussi : https://lazardfreresgestion-tribune.fr/lancement-de-la-fondation-lazard-freres-gestion-institut-de-france/


-- PDF --