Récession imminente aux États-Unis ? Pas selon cet indicateur

GRAPHIQUE DE LA SEMAINE | Récession imminente aux États-Unis ? Pas selon cet indicateur

La baisse des marchés, des chiffres décevants dans le secteur manufacturier ont entrainé la multiplication des diagnostics d’une récession imminente aux États-Unis. Nous ne partageons pas cet avis.

Graphique semaine 2

NOTRE ANALYSE

Selon nous, l’économie américaine est au milieu d’une correction dans le secteur manufacturier qui a pour origine la baisse des prix du pétrole et la nécessité de réduire des stocks sans doute élevés. Au-delà du secteur manufacturier, la croissance devrait rester bien orientée selon nous : les créations d’emplois sont élevées et soutiennent le revenu disponible des ménages. En réel, celui-ci continue d’accélérer. La construction reste aussi bien orientée et la dépense publique, après avoir longtemps pesé sur l’activité, contribue marginalement à celle-ci.

D’un point de vue plus conjoncturel, nous n’observons pas de remontée du nombre d’inscriptions hebdomadaires au chômage. Ce chiffre est selon nous un des meilleurs indicateurs de la conjoncture aux États-Unis et il a tendance à augmenter, lorsque l’économie commence à approcher une récession. À ce jour, elles se maintiennent à un bas niveau. Le cycle de la croissance américaine devrait se poursuivre en 2016 selon nous.

 

 

 

 

Cet article n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans cet article ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Cet article ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Cet article est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.


-- PDF --


Published by

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée