, Qu’attendre d’une réforme de la fiscalité sur les transmissions en 2020 ?

Qu’attendre d’une réforme de la fiscalité sur les transmissions en 2020 ?

Question de la semaine | Transmission de patrimoine

Le gouvernement a fait part de son intention de réformer la fiscalité des transmissions en 2020. Il a annoncé vouloir privilégier les donations pour favoriser les « classes moyennes ». Les droits de successions n’entrent cependant pas dans le cadre du projet de réforme.

Une augmentation des abattements applicables aux donations en faveur des enfants (100 000 €) ou des petits-enfants (31 865 €), de l’abattement sur les dons de sommes d’argent (31 865 €) ou une réduction du délai de 15 ans nécessaire à leur renouvellement est envisageable. Aucun changement majeur ne devrait toutefois concerner les patrimoines importants, imposés à un taux marginal de 45% pour les donations en ligne directe.

 

Voir aussi :

Question de la semaine | Dettes publiques européennes

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 13 décembre 2019 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS. LAZARD FRERES GESTION – S.A.S au capital de 14.487.500€ – 352 213 599 RCS Paris 25, RUE DE COURCELLES – 75008 PARIS.