Aigle de la FED qui tape la pose

Perspectives financières S1 2020 | L’accélération de l’inflation, un risque de faible probabilité à impact élevé

Partie 5 : l’accélération de l’inflation, un risque de faible probabilité à impact élevé

L’accélération de l’inflation aux États-Unis est un risque très sous-estimé par les marchés.

Pour l’instant elle reste faible, la mesure préférée de la Fed évoluant sur un rythme légèrement supérieur à 1,5% depuis six mois. Les chiffres d’inflation sont tirés à la baisse par un certain nombre de chocs spécifiques comme sur les assurances santé mais même des mesures plus fines montrent une inflation modérée et inférieure à ce qu’elle pouvait être en 2005-2007. Les anticipations d’inflation aussi sont basses, envisageant une inflation en dessous de 2,0% pour les huit années à venir.

Il est difficile d’anticiper une brutale accélération de l’inflation mais l’histoire montre que le fonctionnement de l’économie peut-être non-linéaire. Durant les années 60, une longue période de baisse du taux de chômage n’avait pas provoqué d’accélération de l’inflation jusqu’en 1966. Le passage en dessous des 4,0% de chômage provoqua ensuite une accélération rapide, l’inflation passant d’environ 1,0% à près de 5,0% en trois ans.

Quelle serait alors la réaction des banques centrales et des marchés obligataires si l’inflation venait effectivement à accélérer ? La réaction initiale des banques centrales pourrait être de relativiser une telle accélération. Le discours récent va dans ce sens. La question de la réaction du marché obligataire sans action corrective de la Fed est ouverte mais le niveau bas de la prime de terme [1] à dix ans offre peu de protection contre un ajustement brutal des anticipations de taux courts.

 

 

 

 

 

 

 

[1] Prime de terme : la prime de terme reflète la rémunération supplémentaire que les investisseurs perçoivent au titre du risque de duration, celui-ci étant lié à la durée de vie moyenne de l’instrument.

 

 

Voir aussi :

Perspectives financières S1 2020 | Quel potentiel sur les actifs risqués après la hausse de 2019 ?

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du mois de janvier 2020 et est susceptible de changer. Données les plus récentes à la date de publication.

 

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS. LAZARD FRERES GESTION – S.A.S au capital de 14.487.500€ – 352 213 599 RCS Paris 25, RUE DE COURCELLES – 75008 PARIS.


-- PDF --