Perspectives économiques S2 2020 | Effets durables de la crise versus maintien du soutien massif des économies ?

Partie 3 : effets durables de la crise versus maintien du soutien massif des économies ?

Même si l’activité sera en fin d’année beaucoup plus proche de la normale que les niveaux exceptionnellement bas du printemps, la baisse d’activité sur un an restera l’équivalent d’une grosse récession.

Les impacts de cette crise n’ont sans doute pas fini de se manifester. La suspension des faillites dans un certain nombre de pays masque l’impact sur l’appareil productif et les conséquences sur l’emploi sont incertaines. En Europe, les dispositifs de chômage partiel ont permis de limiter la hausse du chômage mais la dégradation se poursuit malgré le rebond de l’activité. Aux Etats-Unis, sur les 13,5 millions de chômeurs en août, 6,2 sont mentionnés comme en chômage temporaire, avec le risque de basculer en chômage permanent.

 

Si les effets finaux de la crise restent incertains, la réponse budgétaire et monétaire massive devrait permettre une poursuite du rebond de l’activité. Les annonces de Jerome Powell à Jackson Hole laissent anticiper un soutien durable de la politique monétaire américaine. De plus, la politique de maintien de taux bas dans les pays développés facilite le financement de niveaux de dettes publiques toujours plus élevés, une contrepartie de mesures budgétaires d’une ampleur totalement inédite.

Un durcissement budgétaire reste peu probable à court terme. Au contraire, les mesures sont renforcées, avec notamment une prolongation des dispositifs de chômage partiel et de nouveaux plans de relance. Les négociations autour d’un nouveau plan d’aide aux Etats-Unis se poursuivent mais sont actuellement dans l’impasse. Pour l’instant, ces dispositions constituent une réponse exceptionnelle à une crise exceptionnelle. Cependant, il est possible que nous soyons en train de basculer dans un nouvel environnement où la dépense publique est durablement plus élevée.

Pour les pays occidentaux, l’ensemble de ces mesures devrait permettre un retour vers les niveaux d’activité pré COVID fin 2021.

 

Pour télécharger nos Perspectives économiques et financières, cliquez ici.

Voir aussi : https://lazardfreresgestion-tribune.fr/perspectives-economiques-s2-2020-rebond-vigoureux-de-lactivite-post-confinement/

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du mois de septembre 2020 et est susceptible de changer. Données les plus récentes à la date de publication.

 

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS. LAZARD FRERES GESTION – S.A.S au capital de 14.487.500€ – 352 213 599 RCS Paris 25, RUE DE COURCELLES – 75008 PARIS.


-- PDF --