Obligations Convertibles : une classe d’actifs attractive

La récente correction sur les valorisations implicites des obligations convertibles internationales et européennes offre, selon nous, un bon point d’entrée pour cette classe d’actifs. Les volatilités implicites sont en deçà de leur moyenne historique et nous anticipons une appréciation. Les volatilités implicites à l’international sont actuellement légèrement au-dessus des volatilités implicites européennes (30,5% contre 29,8%), mais nous nous attendons à ce que l’univers international surperforme l’univers européen pour atteindre des niveaux bien au-delà des moyennes historiques.

LA VOLATILITÉ IMPLICITE : UNE GRANDEUR FONDAMENTALE POUR LA GESTION D’OBLIGATIONS CONVERTIBLES

  • Un des avantages particuliers des obligations convertibles est leur « convexité », qui permet de bénéficier d’une partie de la hausse des marchés actions tout en offrant une protection à la baisse. Pour ne pas surpayer cet avantage propre aux convertibles, les investisseurs portent une attention particulière à la volatilité implicite des options.
  • L’étude des volatilités implicites de toutes les obligations convertibles permet à l’investisseur d’estimer la volatilité implicite par zone géographique. Cette mesure pourra lui permettre d’évaluer la cherté d’une zone, en comparant sa volatilité implicite actuelle par rapport à sa moyenne historique.
  • Lors de notre Flash Produit du mois de juillet 2016, nous nous interrogions sur la pérennité de niveaux de volatilité implicite que nous trouvions dépréciés globalement et en Europe en particulier.
  • Pour rappel, nous indiquions en juillet «Les valorisations des obligations convertibles sont à des niveaux attractifs sur toutes les zones géographiques, comme le montre le niveau historiquement bas de la volatilité́ implicite : celle-ci est en effet inferieure de près de 20 % aux moyennes historiques ». L’écart était particulièrement marqué en Europe.
  • Nous estimions qu’il était incorrect d’imputer ces écarts de valorisation à une baisse de la volatilité réalisée, en effet celle-ci a plutôt suivi une tendance haussière depuis début 2015 et en particulier en 2016.
  • Selon nous, ces niveaux bas de volatilité implicite correspondaient à une période d’aversion au risque passagère. Le volume important de nouvelles émissions d’obligations convertibles en Europe depuis le début de l’année avait également contenu les valorisations en réduisant l’effet rareté.

DES NIVEAUX DE VALORISATION TOUJOURS ATTRACTIFS

  • En février 2017, les niveaux de valorisation implicite des obligations convertibles internationales avaient atteint 34,6%, soit un plus haut historique sur les 3 dernières années, tirés par le marché des OC américains et en particulier, le secteur de la technologie.
  • Depuis, les valorisations ont diminué de 4,1 points pour revenir sur des niveaux proches de la moyenne historique. Cette baisse a été causée par la faible volatilité du marché en général, qui a commencé à peser sur les volatilités implicites de long-terme. Nous anticipons une appréciation rapide, causée par les flux entrants sur la classe d’actif et les rappels d’obligation convertible dans la monnaie par leurs émetteurs.
  • En Europe, les valorisation implicites ont baissé de 4,9 points et se situent actuellement 2,7 points en deçà de la moyenne historique. Cette zone devrait, selon nous, connaître également une appréciation dû à l’effet rareté engendré par un marché primaire atone cette année.

Retrouvez plus d’informations sur les convertibles sur notre site internet :

http://www.lazardfreresgestion.fr/FR/Actualite_95.html?idActu=1&

 

 

Informations datées du 29 juin 2017.

 

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.

 

 


-- PDF --


Published by

Emmanuel Naar

Analyste – Gestionnaire des obligations convertibles