Obligations Convertibles : classe d’actifs à part entière et singulière

Classe d’actifs à part entière et singulière, le marché des obligations convertibles suscite un attrait non démenti depuis deux ans, concrétisé par des flux d’investissement importants.

Des flux d’investissements importants

La multiplication des fonds et l’augmentation des allocations sur cet actif en témoignent. De multiples facteurs contribuent, selon nous, à la résistance de la classe d’actifs et à son appréciation. Les convertibles étant aux deux tiers High Yield ou non notées, le repositionnement récent du High Yield vers l’Investment Grade au sein de la classe d’actif a permis un regain de liquidité et des opportunités d’investissement.

En temps de marchés volatils, les investisseurs ont tendance à rechercher des opportunités d’investissement asymétrique, c’est-à-dire qu’ils veulent participer à la progression des marchés actions dans les périodes de hausse et être moins exposés dans les phases de baisse, ce que l’on appelle la convexité. Nous pensons que les obligations convertibles offrent dès lors une solution au couple rendement/risque intéressant. La classe d’actifs n’a d’ailleurs pas connu de sell-off pendant la forte volatilité des marchés de ces derniers jours et les repositionnements après correction sont rapides, démontrant la confiance des investisseurs dans l’actif.

Un retour de la convexité en Europe

Avant la récente correction des marchés, la principale source de convexité résidait presque exclusivement dans les obligations convertibles américaines. Suite aux dernières corrections de marchés, les opportunités d’investissements asymétriques sont maintenant aussi présentes en Europe. Nous avons ainsi retrouvé de l’attrait pour les obligations convertibles européennes redevenues « mixtes » dont les actions sous-jacentes ont des fondamentaux solides.

La zone asiatique est très chahutée dernièrement, depuis plus de deux ans. Il est néanmoins possible de sélectionner quelques obligations chinoises au plancher obligataire particulièrement élevé ou qui sont en train de converger vers le pair en vue de leur remboursement.

Une appréciation du dollar bénéfique

Le dollar américain a récemment connu une forte correction. Or les prévisions de hausse des taux aux Etats-Unis devraient à moyen terme provoquer une appréciation de la monnaie américaine. De plus, historiquement, les obligations convertibles ont montré une bonne résistance à la remontée des taux du fait de leur faible sensibilité.

Conclusion

Les conditions actuelles – de fortes corrections sur l’ensemble des marchés – peuvent représenter un point d’entrée ou de renforcement sur les obligations convertibles. Nous restons particulièrement positifs sur la classe d’actifs qui bénéficiera selon nous du rebond des marchés actions. En ce sens, nous préconisons ainsi actuellement une surpondération sur les marchés actions, une sensibilité très faible et une sélection de valeurs sur des obligations convertibles américaines convexes à plancher obligataire.

Arnaud Brillois est Directeur de la gestion Obligations Convertibles chez Lazard Frères Gestion depuis 2008. Il dispose de plus de 15 ans d’expérience sur la classe d’actifs.

 

Cet article n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans cet article ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Cet article ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Cet article est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.


-- PDF --


Published by

Arnaud Brillois

Directeur de la gestion obligations convertibles