Le Canada remonte son taux directeur à son tour

LE GRAPHIQUE DE LA SEMAINE

La Banque du Canada est donc la deuxième banque centrale d’un pays développé à remonter son taux directeur dans le cycle actuel, après les quatre hausses de la Réserve Fédérale. A l’instar d’autres banques centrales comme la BCE ou la Riksbank (Suède), elle avait remonté ses taux en 2010 pour les baisser à nouveau par la suite pour adoucir l’impact de la baisse du prix du pétrole sur l’économie canadienne. Son taux directeur vient de passer de 0,50% à 0,75%.

NOTRE ANALYSE

Cette décision confirme que les banques centrales des pays développés sont progressivement en train de s’orienter vers une politique monétaire plus restrictive, à quelques exceptions près comme la Banque du Japon. L’inflation sous-jacente reste faible au Canada à 1,3% en mai, mais la croissance est bien orientée: +3,3% en avril. Le taux de chômage est reparti à la baisse et à 6,5%, il se rapproche de son point bas historique de 2007.

Le commentaire de la Banque du Canada montre que le schéma classique de la politique monétaire reste valable pour elle. Elle estime qu’une partie de la faiblesse récente de l’inflation est temporaire. Les mécanismes économiques classiques du type courbe de Phillips, où la baisse du taux de chômage amène une accélération de l’inflation, restent valides et vont jouer dans les prochains trimestres. Compte tenu des longs délais qui séparent une décision de politique monétaire de son impact sur l’économie, elle estime donc devoir agir en amont. En revanche, une incertitude semble poindre sur le niveau final que les taux doivent atteindre, le fort endettement des ménages ayant augmenté la sensibilité aux taux d’intérêts.

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 19 juillet 2017 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.


-- PDF --


Published by

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée