Japon : le marché actions est-il en train de s’affranchir du yen ?

Le marché actions japonais semblait évoluer de concert avec la parité dollar-yen depuis des années. En effet, les phases de hausse du Topix correspondaient à une dépréciation de la devise japonaise. Cependant, le marché actions est en hausse de 14% depuis le début d’année alors que le yen s’est apprécié de 3,1% face au dollar.

Faut-il en conclure que la relation entre les deux s’est rompue ? Ce n’est pas sûr car depuis le 9 septembre, le yen est à nouveau orienté à la baisse face au dollar (essentiellement du fait du dollar qui est aussi en  hausse de ce dernier face à l’euro) et les actions sont en forte hausse.

NOTRE ANALYSE

Des raisons fondamentales plaident pour une moindre sensibilité à la devise. Premièrement, l’horizon politique s’est dégagé. Les élections de ce week-end sont sans doute davantage une défaite de ses adversaires qu’une victoire de Shinzo Abe. Elles devraient lui permettre de se maintenir au pouvoir encore plusieurs années et donc de continuer à orienter la politique économique dans le sens pris depuis fin 2012. à savoir, des réformes structurelles, une politique monétaire très accommodante, une politique budgétaire favorable, puisqu’une part non négligeable des recettes liées à la hausse de TVA prévue pour octobre 2019 devrait être réinjectée dans l’économie.

Deuxièmement, les fondamentaux du marché japonais sont bons. Malgré le renforcement du yen, les profits des entreprises devraient progresser de 18% en 2017 selon le consensus. L’accent mis par le gouvernement Abe sur l’amélioration de la gouvernance commence à porter ses fruits et la marge d’amélioration des performances financières des entreprises est encore notable. En revanche, la hausse récente a ramené le PE près de 15, niveau qu’il n’a que rarement dépassé depuis 2010.

Mais en réalité, si l’on regarde le coefficient de corrélation entre les variations hebdomadaires, la relation entre les actions et la devise reste la même que sur les dernières années. Le yen devrait donc rester un facteur important dans l’évolution du marché japonais même si la période récente montre que ce n’est pas le seul.

 

Cette vidéo n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Elle est remise à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans cette vidéo ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Cette vidéo ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Cette vidéo est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.

 


-- PDF --


Published by

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée