États-Unis : vers de nouveaux records pour le déficit commercial ?

Graphique de la semaine

Les données du mois de mars pour le commerce extérieur des biens laissent envisager une nouvelle aggravation du déficit commercial. En effet le déficit commercial des biens atteint un niveau record de 90,6 Mds USD sur le mois.

Les trois derniers mois ont vu les importations accélérer fortement, +7,5%. Les exportations sont presqu’aussi dynamiques (+6,6%) mais comme les premières sont 1,6 fois plus grosses que les dernières, le déficit se creuse nettement.

NOTRE ANALYSE

Le déficit commercial total américain, qui inclut également la balance des services, s’est fortement accru sur l’année passée. Alors qu’il évoluait en moyenne autour de 45 Mds USD depuis une dizaine d’année. Il a dépassé les 70 Mds en février et va donc atteindre probablement un nouveau record en mars.

La révolution du pétrole de schiste a certes permis de baisser les importations de produits pétroliers mais cette baisse a été compensée par la hausse d’autres importations. Toutefois, rapporté au PIB, le déficit commercial total atteignait 3,8% au premier trimestre, le niveau le plus élevé depuis 2008. Le précédent point bas avait été atteint fin 2005 à 5,9%.

Les chiffres du PIB du premier trimestre montrent une contribution très négative des stocks. Le rebond du stockage qui suivra pourrait soutenir les importations, phénomène classique. D’autre part, le dynamisme de la demande domestique américaine, dans un contexte de réouverture et de fort soutien public, notamment grâce aux transferts envoyés aux ménages, pourrait également soutenir les importations, et donc creuser davantage la balance commerciale. Ce phénomène pourrait être mitigé par la réouverture des économies en Europe, principal marché des exportations américaines.

Un fort accroissement du déficit commercial pourrait mitiger l’impact sur la croissance des mesures de relance et peser sur le dollar.

Voir aussi : https://lazardfreresgestion-tribune.fr/israel-et-royaume-uni-deux-laboratoires-du-retour-a-la-normale/

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 30 avril 2021 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS. LAZARD FRERES GESTION – S.A.S au capital de 14.487.500€ – 352 213 599 RCS Paris 25, RUE DE COURCELLES – 75008 PARIS


-- PDF --