États-Unis: nette amélioration des inscriptions hebdomadaires au chômage

Graphique de la semaine

La semaine dernière, les nouvelles demandes d’allocations chômage ont atteint leur plus bas niveau depuis mars dernier à 498 000.

Elles avaient atteint des niveaux extraordinairement élevés au début des confinements l’année dernière, puis s’étaient partiellement normalisées pour se stabiliser autour de 800 000 entre septembre et février dernier, un niveau encore supérieur aux précédents points hauts historiques.

Depuis début mars, elles s’inscrivent dans une nette tendance baissière et sont aujourd’hui au niveau qui prévalait en novembre 2009, cinq mois après la sortie de récession.

NOTRE ANALYSE

Si elles poursuivent leur baisse au rythme des deux derniers mois, les inscriptions hebdomadaires au chômage pourraient retrouver les points bas de 2019 dès cet été, alors qu’il avait fallu attendre 2018, soit presque dix ans pour atteindre ce niveau dans le cycle précédent.

La vitesse de baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage va donc constituer un bon indicateur de la normalisation du marché du travail.

 

Voir aussi : https://lazardfreresgestion-tribune.fr/etats-unis-vers-de-nouveaux-records-pour-le-deficit-commercial/

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 5 mai 2021 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS. LAZARD FRERES GESTION – S.A.S au capital de 14.487.500€ – 352 213 599 RCS Paris 25, RUE DE COURCELLES – 75008 PARIS


-- PDF --