États-Unis : des chiffres d’inflation un peu plus forts

LE GRAPHIQUE DE LA SEMAINE

Aux États-Unis, les chiffres d’inflation hors alimentation et énergie ont surpris à la hausse. Pour le deuxième mois consécutif, les prix ont augmenté de 0,3% dans ces catégories. S’il est encore trop tôt pour pouvoir parler d’une réelle accélération de l’inflation, force est de constater qu’il s’agit de la plus forte progression sur les deux derniers mois depuis le printemps 2006. Le glissement annuel des prix hors alimentation et énergie atteint 2,3%, le plus haut niveau depuis 2008.

graphsemaine11

Notre analyse

Les chiffres d’inflation peuvent parfois être pénalisés par différentes catégories de prix. Pour corriger certains biais, la Fed de Cleveland calcule un indice en excluant les valeurs extrêmes (variations les plus importantes, à la hausse comme à la baisse) et un autre indice calculé à partir de la médiane des variations de prix des différents éléments du panier de l’inflation.

Ces deux mesures confirment le message d’une accélération de l’inflation, quoique dans des proportions moindres que l’inflation core.

 

 

 

Cet article n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans cet article ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Cet article ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Cet article est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.

 


-- PDF --


Published by

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée