Point sur les élections italiennes

La décision du Mouvement Cinq Etoiles de ne pas demander l’organisation d’un référendum sur l’euro a contribué à diminuer les inquiétudes des investisseurs sur les élections italiennes, avec des spreads encore proches des plus bas des deux dernières années. Le scénario le plus probable est que l’élection ne débouche pas sur une majorité claire, ouvrant donc une période de négociations pour constituer un gouvernement de coalition. Les investisseurs attendent ce scénario. Même le mouvement Cinq Etoiles qui excluait de s’associer a évoqué la possibilité de contrats de gouvernement. Cette relative incertitude politique ne devrait pas peser à court terme car la conjoncture économique est porteuse, mais elle pourrait avoir un impact plus tard. L’Italie reste un pays à la faible croissance potentielle, à cause d’une faible croissance de la productivité, et avec une dette publique importante. La question est donc de savoir si le prochain gouvernement poursuivra sur la voie des réformes structurelles pour améliorer les perspectives du pays.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.


-- PDF --


Published by

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée