, Chine : l’activité a-t-elle touché le fond ?

Chine : l’activité a-t-elle touché le fond ?

Graphique de la semaine

Les enquêtes PMI* de février n’ont pas été épargnées par l’épidémie de coronavirus. L’office des statistiques chinois (NBS) a rapporté une baisse du PMI manufacturier* à 35,7 (-14,3 points) et une baisse encore plus forte du PMI non-manufacturier*, à 29,6 (-24,5 points).

Le PMI manufacturier* de Caixin/Markit ne fait pas beaucoup mieux puisqu’il s’affiche à 40,3 (-10,8 points). L’ampleur de la correction est inédite, très au-dessus des attentes et les niveaux atteints sont du jamais vu. Les sous-composantes ne sont guère meilleures que le chiffre global : elles se sont toutes dégradées sauf les délais de livraisons qui se sont allongés.

, Chine : l’activité a-t-elle touché le fond ?

NOTRE ANALYSE

Ces enquêtes sont évidemment très mauvaises. Elles confirment que la crise sanitaire a paralysé l’activité en Chine et mettent en évidence des perturbations dans les chaînes de production. Le communiqué accompagnant la publication des enquêtes PMI* officielles indique toutefois que 78,9% des entreprises interrogées ont redémarré leur activité au 25 février.

Compte tenu de la volonté affichée par Xi Jinping de relancer la machine et de la forte diminution du nombre de nouveaux cas de COVID-19 en dehors de la province de Hubei, cette reprise de l’activité devrait s’accélérer dans les prochaines semaines.

Plusieurs provinces ont déjà assoupli leur niveau d’alerte virale et on observe en parallèle une amélioration de certains indicateurs tels que la consommation de charbon, l’activité portuaire ou encore le trafic routier. Tout ceci laisse espérer un rebond de l’activité en mars, même si l’équilibre entre gestion de la crise sanitaire et relance de l’économie est délicat.

 

*PMI : Purchasing Managers Index. Les indices PMI sont des indicateurs de confiance qui synthétisent les résultats des enquêtes menées auprès des directeurs d’achats des entreprises. Une valeur supérieure à 50 indique un sentiment positif. Il se décline en 3 sous indices : Manufacturier, Service ou Composite (qui combine les deux).

 

Voir aussi :

Un premier impact du coronavirus sur la confiance

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 3 mars 2020 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS. LAZARD FRERES GESTION – S.A.S au capital de 14.487.500€ – 352 213 599 RCS Paris 25, RUE DE COURCELLES – 75008 PARIS.


-- PDF --


Publié par

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée