Chine : des nouvelles commandes à l’exportation en berne

GRAPHIQUE DE LA SEMAINE

L’indice PMI (1) manufacturier publié par l’office national chinois des statistiques a atteint en novembre un plus bas depuis juillet 2016, passant de 50,2 à 50,0. La composante mesurant les nouvelles commandes à l’exportation se stabilise mais demeure en territoire de contraction après une baisse de plus de quatre points sur les six derniers mois.

NOTRE ANALYSE

Pour l’instant les statistiques de commerce extérieur ne montrent pas d’affaiblissement des exportations chinoises, malgré les tensions commerciales avec les Etats-Unis. Après une progression de 7,9% en 2017, elles sont en hausse de 12,6% sur les dix premiers mois de l’année. La dégradation des nouvelles commandes à l’exportation fait toutefois craindre une inversion de ce mouvement dans les prochains mois, ce qui risque de peser davantage sur le secteur manufacturier. La bonne nouvelle est que les indices PMI sont mieux orientés dans le secteur des services (52% du PIB), qui pourrait ainsi compenser une partie du ralentissement dans l’industrie.

PMI (1) : indice d’opinion des directeurs d’achat reflétant la situation économique américaine dans tous les grands secteurs, de l’anglais « Purchasing Managers’ Index »

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 5 décembre 2018 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.


-- PDF --


Published by

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée