Bonne résistance de la croissance bénéficiaire des actions

Les résultats des entreprises restent bien orientés dans les pays développés, tout particulièrement au Japon et aux États-Unis où ils ont bénéficié de la réforme fiscale (graphique 21). La bonne tenue des résultats et la piètre performance des marchés actions en 2018 ont entraîné une baisse des valorisations vers les plus bas de ces cinq dernières années hors États-Unis.

 

 

 

 

 

 

 

Aux États-Unis, la hausse des résultats des entreprises ne se résume pas à l’impact de la réforme fiscale. Après la baisse des profits de 2015-2016, les profits avant impôts sont repartis à la hausse (graphique 22). Toutefois, une accélération plus franche de la croissance des salaires compliquerait la donne pour la croissance des résultats.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les actions émergentes, une dynamique plus favorable sur les matières premières sera sans doute nécessaire pour qu’elles surperforment les actions des pays développés, bien que l’importance de ce secteur dans les indices ait diminué (graphique 23).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS.


-- PDF --