Accélération de la bascule du commerce physique vers le digital

Graphique de la semaine

Les chiffres de ventes au détail montrent un rebond spectaculaire pour le mois de mai. Globalement, la hausse de 17,7% publiée pour mai ramène celles-ci à 7,8% du niveau de février, avant la crise.

Le rebond voit une poursuite de la hausse des ventes en ligne qui ont progressé de 32,2% sur deux mois. Elles représentent maintenant 24% des ventes au détail hors automobile et essence.

NOTRE ANALYSE

Une part croissante des ventes au détail se fait en ligne. Avant les deux derniers mois, internet représentait 15% des ventes au détail. Le confinement a donc précipité le mouvement. La question est de savoir si ce saut sera permanent ou si on observera un retour à la tendance historique.

Sous l’angle macroéconomique de la demande, il y a peu de conséquences à ce qu’un achat se fasse en ligne plutôt qu’en boutique, mais si ce mouvement précipite la faillite de nombreux commerçants, il risque de peser par effet de second tour sur l’activité économique.

 

Voir aussi :

Zone euro : rebond des PMI en mai

 

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 17 mai 2020 et est susceptible de changer.

Ce document n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS. LAZARD FRERES GESTION – S.A.S au capital de 14.487.500€ – 352 213 599 RCS Paris 25, RUE DE COURCELLES – 75008 PARIS.


-- PDF --


Publié par

mm

Julien-Pierre Nouen

Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée